Biodiversité et pandémie, pourquoi régénérer la biodiversité de nos régions est vitale

Vendredi 3 septembre - 11:30 en matinée | Liège ANNULÉCOMPLET
Evénement accessible aux personnes handicapées Evénement pour les enfants Evénement retransmis en direct Evénement retransmis sur Etopia Radio

 

La crise du covid-19 et ses lourdes conséquences sanitaires, sociales et économiques nous ont brutalement montré à quel point nos sociétés sont fragiles. Pourtant, sans rentrer dans le débat sur l’origine du covid, la communauté scientifique insiste depuis longtemps sur le lien manifeste entre la perte de biodiversité à l’échelle planétaire et la multiplication des risques infectieux. Le récent rapport Workshop on biodiversity and pandemics (2021) de l’IPBES (Intergovernmental Science-Policy Platform on Biodiversity and Ecosystem Services) continue d’aller en ce sens en nous alertant sur les risques croissants d’apparitions de nouvelles maladies causées par l’impact des activités humaines sur les équilibres naturels.

Dans un écosystème donné, beaucoup d’agents pathogènes circulent chez les animaux sauvages. Dans ce cadre, la biodiversité joue un rôle dans la régulation de la circulation des agents pathogènes. Ce qui veut dire que l’intensification des contacts entre les êtres humains et les animaux vecteurs (par leur intrusion plus systématique dans leurs habitats) d’une part, et l’érosion de la biodiversité d’autre part, augmentent les risques de transmissions des agents pathogènes aux êtres humains. Compte tenu des mises en garde répétées de la communauté scientifique et de la crise sanitaire que nous continuons de traverser, comment pousser aujourd’hui les mesures de protection et de régénération de la biodiversité en Europe et en Wallonie ?

Avec Séverine de Laveleye Députée fédérale, Céline Tellier Ministre wallonne de l’Environnement , de la Nautre, de la Forêt, de la ruralité et du bien être animal, Philippe Funken Directeur général de Natagora, Thierry Hance biologiste et professeur d’écologie à l’Université catholique de Louvain et Caroline Nieberding, Professeure en faculté des Sciences à l’UCL, en Ecologie et Evolution à UCLouvain, membre du Earth and Life Institute, responsable de l’équipe “Ecologie évolutive et génétique”.

 

 

En pratique

  • Date : Vendredi 3 septembre
  • Heure de début : 11:30 - en matinée
  • Heure de fin : 1:00
  • Adresse : Place Xavier-Neujean - 4000 Liège