Lieu
Liège - Cité Miroir - Salle Francisco Ferrer
Locale organisatrice
Liège
Date et heure
Le samedi 29 août 2020, de 20:00 à 22:00

Ali Niaz est un jeune Bruxellois de 21 ans. Il se présente comme suit : je suis passionné par la thématique de l’école. Mon parcours scolaire chaotique et mes expériences m’ont forgé en la personne que je suis aujourd’hui. Je pense dur comme fer que la parole est libératrice – plus encore, elle est un outil d’émancipation. C’est cette conviction qui me pousse à consacrer une grande partie de mon temps à donner des animations autour de l’éloquence et l’engagement citoyen, dans des écoles comme des maisons de jeune, en compagnie des Ambassadeurs d’Expression Citoyenne.

20 000, c’est le nombre de jeunes qui quittent l’école chaque année en Belgique. En 2018, j’étais une petite partie de cette statistique.
Face à l’idéal d’une école nous faisant la promesse d’offrir des chances d’émancipation sociales égales se confronte la dure réalité des classes. Ce lieu censé nous accepter avec toutes nos différences préfère les occulter.
En effet, les portes d’une école sont parfois synonymes d’exclusion, de négation, de discrimination et de marginalisation. Je n’ai que trop souvent vu ces jeunes que l’on a réduits à un itinéraire presque défini d’avance. Moi-même, j’avais alors l’impression que l’école était ce phare qui, à défaut de me guider vers mes aspirations, m’éblouissait de telle sorte à ce que je ne puisse voir qu’une seule voie. Je n’ai que trop souvent ressenti ce sentiment d’illégitimité façonné par ces étiquettes, choisissant pour moi ce qui relevait du champ des possibles.
Aujourd’hui, je me suis dérobé de ce moule qui m’a été imposé.
Aujourd’hui, je prends ma revanche.

Inscrivez-vous sans tarder !
-10% sur les inscriptions avant le 15 août !