Lieu
Cité Miroir
Date et heure
Le vendredi 30 août 2019, de 09:30 à 11:00
Orateurs•trices
Avec Antoinette Rouvroy, chercheuse FNRS à l’UNamur, auteur de “La Gouvernementalité algorithmique” , Marie-Hélène Lefevre et Gwenael Laurent, chercheur en philosophie de l'intelligence artificielle

Si l’intelligence artificielle présente des opportunités pour l’avenir, de nombreuses voix s’élèvent pour mettre en lumière les dangers sociaux derrière leur développement.
Entre les biais de conception des algorithmes pouvant mener à renforcer les inégalités existantes ;  le danger de développement d’un marché du travail à deux vitesse entre travailleur·euses ultra-spécialisé·e·s et précaires ou encore le remplacement massif de travailleurs/euses par des machines, les inquiétudes peuvent être grandes.
Comment analyser ces réalités? Comment encadrer les développements de l’IA  pour éviter qu’ils ne soient qu’un outil du capital vers plus de rentabilité?
Quel rôle du politique pour œuvrer à un intelligence artificielle et sociale ? 
Un panel de questions à aborder ensemble lors de ce débat vert pop.

Inscrivez-vous sans tarder !
-10% sur les inscriptions avant le 15 août !